Laver son linge : 3 conseils pour un linge préservé et parfumé

Accueil > Vie pratique et Astuces

Laver vêtements, chaussettes ou linge de maison est une tâche qui semble anodine, une vraie routine pour beaucoup d’entre nous. Seulement, si le textile est délavé, rêche ou change de couleur, c’est que l’on si prend mal. Du choix de la lessive au réglage de la machine à laver, découvrez 5 astuces pour bien prendre soin de votre linge et retrouver le plaisir d’être en contact avec un tissu doux et parfumé.

Séparer le blanc des couleurs soutenues

Qui n’a jamais commis l’erreur de mettre ensemble dans la machine un t-shirt blanc et des jeans bleus ou des chaussettes rouges, pour se retrouver au final avec du linge déteint ? Même si de nombreux produits de lavage nous promettent aujourd’hui de bien conserver les couleurs de chaque textile, la prudence reste mère de sûreté. Le tri est essentiel avant de passer au lavage pour éviter les mauvaises surprises. Plus concrètement, séparez le blanc et les couleurs foncées ou qui ont tendance à déteindre ou à se décolorer. Vous pouvez par contre laver ensemble le blanc et les autres couleurs claires.

Comment choisir sa lessive ?

Dans le but de préserver les couleurs de vos draps, vêtements ou autres, la lessive doit être choisie avec soin. Rassurez-vous, l’exercice n’est pas très compliqué malgré la multitude de références que l’on trouve au rayon du supermarché.

Pour faire simple, choisissez un détergent en poudre pour laver du linge blanc. Cette formule contient souvent du bicarbonate dont les atouts ne sont plus à démontrer : il désodorise, renforce l’action de la lessive sur les taches (encre, sang, graisse, etc.), et assainit. Un vrai champion de la propreté ! Ce produit peut également contenir des agents de blanchiment (il faut s’en assurer), et c’est ce qui le rend intéressant pour raviver l’éclat du blanc.

Pour le linge de couleur, une lessive liquide fait très bien l’affaire puisqu’elle est généralement dépourvue d’agents de blanchiment ou de composants oxygénés. Pour faciliter le dosage, les capsules sont très pratiques. La plupart sont en plus multi-action pour un lavage efficace (alliant activateur d’éclat et détachant par exemple), comme ce que propose la lessive Le Chat sur son site https://www.lechat.fr/.

Utiliser un adoucissant ou non ?

Ce n’est pas obligatoire, mais un assouplissant est un petit plus dans le lavage du linge. Si certains l’utilisent pour parfumer les vêtements, taies d’oreiller et autres tissus, pour d’autres, il est surtout question d’adoucir le linge et de faciliter le repassage. C’est la solution pour éviter l’impression d’avoir du linge rêche, mais il faut savoir que ce produit ne convient pas à tout le monde. Selon sa formule, il peut irriter la peau ou encore abîmer certaines fibres synthétiques.

La meilleure solution est de choisir un adoucissant dit hypoallergénique pour mieux respecter les peaux sensibles et de l’utiliser dans l’eau de rinçage, sans le verser directement sur le tissu. Ou si vous êtes très à cheval sur la qualité et la composition des produits que vous utilisez à la maison, il existe des recettes naturelles et économiques à concocter soi-même.

La recette maison naturelle et facile de l’adoucissant textile :

Laissez la mixture reposer au moins 24 heures avant de commencer à l’utiliser. Et vous voilà avec du linge qui sent le propre et le frais !

Haut de page

Contact
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus