Le fasting ou jeûne intermittent : comment ça marche en pratique ?

Accueil > Minceur > Régimes

Maigrir efficacement sans contraintes, c’est le défi du fasting ou jeûne intermittent. Mais comment ça marche au juste ? Focus sur cette méthode minceur qui recense de plus en plus d’adeptes.

Le fasting : qu’est-ce que c’est ?

Le terme fasting fait référence à un régime alimentaire qui consiste à alterner des périodes de jeûne et d’alimentation normale. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on parle de jeûne intermittent dans la traduction française. Après plusieurs heures sans repas et donc sans apport calorique, notre organisme se mettra à brûler son stock de graisse et le taux de sucre sanguin va diminuer. Résultats : réduction de la masse grasse corporelle, amélioration de la sensibilité à l’insuline et optimisation de la forme physique.

Le jeûne de 16 heures

Le 16/8 (jeûne de 16 heures et prise de repas pendant les 8 heures restantes) est la forme la plus commune du fasting. C’est la méthode préconisée par J.B Rives, auteur du livre Le Fasting. Selon lui, les résultats (minceur-santé) seraient à leur summum si l’on adopte ce type de jeûne intermittent. Concrètement, si votre dernier repas remonte à hier soir à 20 heures, le prochain devrait être aujourd’hui à midi. On saute donc le petit-déjeuner pour obtenir 16 heures sans alimentation.

Il n’existe cependant pas de règles strictes à suivre absolument. Vous pouvez choisir la forme de fasting qui vous convient selon votre mode de vie, surtout si vous avez du mal à vous priver de petit-déjeuner. Le 16/8 est tout aussi bien possible en formule petit déjeuner-dîner ou petit déjeuner-déjeuner. Le tout est de totaliser 16 heures sans repas.

D’autres formes de fasting

Des méthodes plus drastiques comme le jeûne de 24 heures ainsi que des formes plus soft comme le jeûne de 13 heures existent également. Le fasting 13/11 permet de commencer le régime tout en douceur et ne pas brusquer l’organisme : jeûne de 13 heures et repas dans les 11 heures restantes.

Pendant les phases d’alimentation, il ne s’agit pas de se jeter goulûment sur les sucreries et matières grasses. Autant que possible, comme pour n’importe quelle méthode minceur, il faut réduire la consommation de sucres et privilégier une alimentation saine. N’oubliez pas non plus de vous hydrater pendant les périodes de jeûne.

Haut de page

Contact
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus