Comment suivre un régime anti-ballonnement ?

Accueil > Santé > Santé Alimentation

Un ventre ballonné est gênant à de nombreux égards. D’abord, la taille de l’abdomen augmente inexorablement. Ensuite, ce phénomène, qui est notamment due à de mauvaises habitudes alimentaires, est tout simplement inconfortable. Heureusement, il existe quelques bons gestes à adopter au quotidien pour y mettre un terme.

Les aliments conseillés

Les légumes et fruits sont les plus recommandés contre le ballonnement, mais pas n’importe lesquels. Les pruneaux sont incontournables mais doivent être bien mûrs ou consommés sous forme compote. Afin d’éviter les fibres irritantes, les pêches et les poires doivent préalablement être pelées.

Concernant les légumes, les salades et les carottes cuites sont efficaces pour réguler la fonction digestive. Les haricots verts, les endives, les betteraves, les asperges, ainsi que les légumes en bouillon sont aussi conseillés. En ce qui concerne les viandes, celles-ci seront de préférence grillées ou bouillies. On recommande, par ailleurs, la consommation d’infusions légères.

Les aliments à éviter

Afin d’éviter les gaz intestinaux et les ballonnements, il existe quelques aliments à éradiquer du menu quotidien. Les abats, les viandes en sauce ainsi que les charcuteries sont notamment à écarter. Les fruits riches en sorbitol comme les prunes et les cerises favorisent également l’effet gonflé, tout comme les concombres, les haricots blancs, les choux ainsi que les petits pois. Les fromages fermentés et le lait entier sont aussi à oublier et, en ce qui concerne les œufs, il faut éviter les omelettes. Ralentissant la digestion, les épices et les condiments comme les cornichons, la moutarde, le piment et le poivre sont aussi à limiter avec modération.

Quelques attitudes à adopter

Quelques bons gestes permettent aussi de combattre le ballonnement. D’abord, il faut apprendre à manger moins vite. Chaque repas doit durer en moyenne 20 minutes afin que les aliments soient bien mastiqués et imprégnés de salive. Manger en petite quantité, mais de façon régulière aide également à réguler le fonctionnement du système digestif. Le mâchage de chewing-gums est, par ailleurs, à éviter au maximum.

Haut de page

Contact
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus