L’alimentation sans gluten, un régime santé et ventre plat

Accueil > Minceur > Régimes

Ballonnements, fatigue, migraine, douleurs articulaires ? Se peut-être les symptômes d’une intolérance au gluten de blé.

Une intolérance au gluten de blé ne veut pas dire que vous souffrez de la maladie coeliaque. Elle correspond davantage à une mauvaise assimilation des protéines du blé (gliadine et gluténine) en raison d’une paroi intestinale perméable, d’une flore bactérienne déséquilibrée.

Cette intolérance se traduit par un ventre gonflé, des migraines, une fatigue permanente parfois des douleurs articulaires ou une sciatique qui peine à guérir.
Cette intolérance n’est pas diagnosticable par les tests immunologiques effectués pour la maladie coeliaque et passe de ce fait inaperçue.

Pour savoir si vous êtres intolérant, il suffit de supprimer de votre alimentation, le blé sous toutes ses formes : farine, pain, semoule et tous les aliments contenant du blé.
Si sous 7 à 10 jours de cette alimentation sans gluten de blé, votre ventre est moins gonflé, les ballonnements ont cessé, la rétention d’eau s’est améliorée, vous n’avez pas rencontré de migraines, il faut faudra alors éviter autant que possible la consommation de blé.

Par quoi remplacer le blé

Il existe de nombreuses céréales sans gluten et de farine Bio trop peu utilisées en cuisine. Et pourtant elles offrent une alternative saine et gourmande.
Si la farine de riz sera une de vos farines de base pour les crêpes et les gâteaux, essayez la farine de châtaigne ou la [arine de chanvre au goût de noisette. Les grains de sarrasin justes torréfiés ou le boulghour d’orge seront vos nouvelles céréales d’accompagnement. Autant de saveurs nouvelles qui vous feront oublier le blé !

Haut de page

Contact
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus